Accueil Articles recherche Limiter le cuivre en bio (2ème partie) : Intégrer les leviers dans des systèmes de protection repensés

Limiter le cuivre en bio (2ème partie) : Intégrer les leviers dans des systèmes de protection repensés

5,00

Une expertise scientifique collective a été demandée à l’INRA par l’ITAB et le Métaprogramme SMaCH autour de la question « Peut-on se passer du cuivre pour la protection des cultures biologiques, notamment en pomme de terre ? ». Après avoir évoqué les nombreuses alternatives dans un premier article, qui s’avèrent cependant insuffisantes pour une simple substitution, cette deuxième partie aborde la nécessité d’intégration des leviers individuels dans des systèmes de protection repensés.

Catégorie :

Description

Une expertise scientifique collective a été demandée à l’INRA par l’ITAB et le Métaprogramme SMaCH autour de la question « Peut-on se passer du cuivre pour la protection des cultures biologiques, notamment en pomme de terre ? ». Après avoir évoqué les nombreuses alternatives dans un premier article, qui s’avèrent cependant insuffisantes pour une simple substitution, cette deuxième partie aborde la nécessité d’intégration des leviers individuels dans des systèmes de protection repensés.