Accueil Articles recherche Stockage des variétés industrielles : Alternatives au CIPC à l’étude

Stockage des variétés industrielles : Alternatives au CIPC à l’étude

4,90

Suite au retrait du CIPC (chlorprophame), il est nécessaire de disposer d’autres molécules anti-germinatives qui soient faciles d’usage, peu onéreuses, compatibles pour le stockage des variétés industrielles et surtout efficaces pendant plusieurs mois.

Catégorie :

Description

Stockées à des températures de l’ordre de 8°C pour éviter l’altération de leurs qualités lors des processus de friture, les variétés de pommes de terre destinées à être transformées en frites ou en chips voient leur métabolisme accéléré, ce qui peut conduire à leur germination après quelques semaines pour certaines variétés.
Suite au retrait du CIPC (chlorprophame), il est nécessaire de disposer d’autres molécules anti-germinatives qui soient faciles d’usage, peu onéreuses, compatibles pour le stockage des variétés industrielles et surtout efficaces pendant plusieurs mois.
Dans le cadre de sa thèse menée au centre de recherche agronomique suisse Agroscope, Margot Visse-Mansiaux a exploité des essais conduits sur le site du centre mais aussi dans les locaux de stockage de l’entreprise Fenaco. Les spécialités Dormir® (1,4-Diméthylnaphtalène (1,4-DMN)), le Smartblock® (3-decen-2-one), les huiles essentielles Biox-M® (L-carvone) et Argos® (limonène), l’éthylène seul ou en combinaison avec le produit SmartFresh™ (1-méthylcyclopropène (1-MCP)) ont été testées, de même que l’hydrazide maléique qui s’utilise en application foliaire au champ. Cet article présente les caractéristiques et efficacités de ces spécialités, déjà homologuées ou en attente d’homologation en Europe.